fbpx

Témoignage de Constance

Cela fait depuis 5 mois que je suis un régime pauvre en oxalates grâce aux conseils sur son site et en consultation de Gwenola Le
Dref. Les consultations de Gwenola sont vraiment éclairantes, son
expérience est riche, et on se sent vraiment écoutée et soutenue.

Le régime pauvre en oxalates me fait énormément de bien à tout point de vue : mieux dans ma peau, plus confiance en moi, moins de timidité et de repli sur moi (meilleure sociabilisation), idées plus claires, meilleure mémoire, plus de facilité à m’exprimer et à trouver mes mots ; je n’ai plus de douleurs à certains endroits comme je l’avais avant.

Au niveau alimentaire, cela va beaucoup mieux, j’ai pu réintroduire les produits laitiers de brebis tous les jours, j’ai même pu réintroduire des desserts sucrés (alors qu’avant j’avais des problèmes à métaboliser le sucre). J’ai moins de fringales et moins besoin de manger en grande quantité comme avant, je n’ai plus le ventre ballonné. J’ai l’impression aussi que cela va beaucoup mieux au niveau électrosensibilité. J’ai moins le vertige qu’avant.

Par ailleurs, certaines perceptions semblent accrues : par exemple,
j’ai noté que j’avais plus d’odorat. Je retrouve aussi ma sensibilité (au niveau émotionnel, impression d’être moins coupée des émotions). J’ai une meilleure résistance à la fatigue. C’est comme si tout mon corps se rééquilibrait de lui-même.

Je précise que, depuis plusieurs années, j’avais mis en place différents régimes sans que cela soit complètement satisfaisant afin de réduire des gros problèmes de santé suite à une intoxication au mercure (dépose non sécurisée de plombages et repose de plombages à d’autres endroits avec quelques jours d’écarts, que j’ai dû faire réenlever de manière sécurisée cette fois) et à la vaccination H1N1, survenues à la même période : régime sans gluten et sans caséine, légumes crus et jus puis diète cétogène, puis limitation des salicylates. Malgré tout ces efforts je sentais que mon corps n’était pas dans l’équilibre. Je mangeais beaucoup d’aliments contenant des oxalates sans le savoir, j’avais même des fringales avec ces aliments (ex : patates douces). Je prenais aussi beaucoup de plantes (pour le foie, les reins, la mémoire…) ce qui augmentait la charge en oxalates.

La prise en compte des oxalates a changé ma vie et m’a permis de
sortir d’un schéma où je n’arrivais pas à rééquilibrer ma santé en dépit des nombreux efforts que je faisais. Sans avoir besoin de prendre plein de compléments alimentaires ou de faire des cures de detox métaux lourds comme je le faisais avant. C’est vraiment extraordinaire et j’en remercie vivement Gwenola Le Dref qui est une des rares personnes en France à orienter sur cette piste (je n’en ai pas vu d’autres).

Constance Levallois-Perret ».

Suite à la lecture de cet article, plusieurs actions possibles.Vous pouvez continuer d’apprendre et poursuivre la lecture du site, vous trouverez la liste de tous les articles en suivant ce lien Ou vous pouvez ci-dessous vous inscrire aux courriels de Pour que la roue tourne et recevoir une série d’emails.

Peut-être avez-vous besoin d’un soutien plus personnalisé, je vous propose des consultations

Si vous avez besoin de croire qu’une démarche de révision de votre hygiène de vie et alimentaire peut grandement soutenir votre santé ou de retrouver l’espoir, vous pouvez vous procurer mes livres

Vous avez déjà fait beaucoup de changements d’alimentation et les réels bienfaits se font attendre ou vous préférez avoir des données écrites noir sur blanc avant de vous lancer ? Peut-être qu’un test d’intolérances alimentaires Alcat pourraient vous aider.

Nous pouvons aussi être en contact sur Facebook où je publie régulièrement différents articles.

Pour que la roue tourne : changeons d'alimentation !