Témoignage de Béatrice : douleurs chroniques

Bonjour Gwenola,
Je vous remercie pour vos messages et votre sincérité, je me retrouve en vous avec aussi depuis l enfance le fait que j’étais différente des autres. Je vous comprends très bien et comme vous les réflexions des gens m’agacent, l’impression qu ils ne comprennent rien à ce que je vis. J’ai repris le dessus bizarrement depuis que je ne crois plus en cette médecine et à tous ces médecins qui n’ont que faire de la douleur des gens et nous cataloguent dans une catégorie celle des dingues. Certes, vu de l’exterieur je conçois que suite à ce vaccin j étais tellement mal physiquement et psychologiquement qu’on pouvait penser à une folle avec des troubles bipolaires comme ma fille me disait. Je me suis retrouvée comme vous en psychiatrie plusieurs fois car je voulais en finir, je n’en pouvais plus de ces douleurs et que personne ne me croit. Enfin je suis revenue à moi en quelque sorte mais difficilement, je suis maintenant plus optimiste en sachant que l’on peut se sortir du pétrin grâce à l’alimentation.
Merci encore Gwenola grâce à vous l avenir est moins noire.
A bientôt
Béa

Pour que la roue tourne : changeons d'alimentation !