Au-delà du gluten,votre pain quotidien vous rend t-il malade ?

Le pain d’aujourd’hui est devenu un monstre de technologie et les pains sans gluten sur lesquels se jettent de plus en plus de personnes n’échappent hélas pas à la règle.

Du côté des conservateurs

Les acides propioniques (sous les codes E280-283) sont utilisés pour prolonger la durée de vie des pains. Le plus usité étant le propionate de calcium (E282).(1) Cet élément se retrouve aussi dans les pains sans gluten.

Les effets des toxines étant cumulatif, on peut consommer du pain pendant des années et soudainement s’apercevoir que notre corps ne le supporte plus.
Les symptômes peuvent être en vérité multiples et variés et pas seulement digestifs. On peut souffrir de maux de tête, d’éruptions cutanées, de fatigue, de troubles de l’humeur ou du comportement, d’anxiété… la liste est longue.

Le propionate de calcium et les acides propioniques sont étroitement liés aux troubles du spectre autistique, au trouble du déficit de l’attention, et autres troubles de l’apprentissage. Plusieurs cas d’enfants ont vu une amélioration lorsqu’ils retirent de leur alimentation les additifs et conservateurs.

Les acides propioniques sont aussi des produits issus de la fermentation qui a lieu dans nos ventres, d’où l’intérêt de privilégier une alimentation peu sucrée, puisque les levures vont alors proliférer.
Les conservateurs ne sont qu’une partie du danger présenté par le pain quotidien, la bonne baguette bien fraîche.

Les exhausteurs

Les exhausteurs de farine ou de pâte vont accélérer le processus de fabrication. En effet, qui a le temps d’attendre que la pâte lève ? Ces éléments chimiques rendent la pâte blanche et moelleuse.

L’E472e est un ester d’acide diacétyltartrique de mono et diglycérides et activateur de pâte qui contribue à émulsionner les graisses, est souvent de source OGM.(2)
Les acides gras trans issus d’huiles partiellement hydrogénées ont des effets nocifs sérieux aujourd’hui admis comme le cancer du sein, l’hypercholestérolémie, l’athérosclérose, le diabète, les risques cardiovasculaires, le dysfonctionnement hépatique, la toxicité pour la reproduction ainsi que des conséquences psychiatriques prouvées ou soupçonnées.(3)

L’alloxane

Mais il y a encore plus effrayant ! La majorité de la farine industrielle utilisée partout dans le monde, y compris pour tout ce qui est fabriqué à base de pâte comme les pizzas, les biscuits, les gâteaux etc est blanchie soit par exposition au chlore, par addition d’oxydes d’azote, de nitrosyle et de peroxyde de benzoyle mélangés avec différents sels chimiques qui ne sont rien d’autres que de l‘aluminium. L’aluminium étant reconnu neurotoxique par l’académie de médecine.(4)
Le sous-produit de blanchiment s’appelle l’alloxane.

L’alloxane est un produit utilisé pour rendre des souris de laboratoires diabétiques à fin d’expériences. Et le diabète ne cesse de grimper en France à une vitesse vertigineuse.
L’alloxane est un analogue toxique du glucose qui détruit sélectivement les cellules bêta productrices d’insuline dans le pancréas des rats. Cela provoque un diabète insulino-dépendant.
Il est admis que chez l’humain ces cellules sont plus résistantes mais certaines études sont loin d’être rassurantes. Les études qui souhaitent rassurer sont effectuées sur des temps très courts et avec les mêmes dosages qui induisent le diabète chez le rat. Aucune étude à long terme n’a jamais été effectuée.
La consommation de pain étant quotidienne et la digestion autorisant la préparation à agir en nous pendant longtemps, pouvons-nous vraiment croire que c’est sans danger ?

Des taux élevés d’alloxane ont été retrouvés chez des enfants souffrant de diabète insulino-dépendant. Une autre étude suggère un blocage de la sécrétion en insuline. (5)

L’alloxane est un produit chimique extrêmement dangereux, qu’il puisse être autorisé même à petites doses dans un aliment quotidien n’est rien de moins qu’une tragédie.

Valeurs nutritives

La farine blanche peut contenir jusqu’à 60 produits chimiques différents, mais les produits raffinés sont aussi des calories vides d’intérêts nutritifs.

On observe :

– une perte de la quasi-totalité de la vitamine E et vitamine b
– une perte de plus des deux tiers du zinc, perte de fibres, de manganèse, de magnésium et de vitamine K
– perte de 70 % du phosphore
– perte de 80 % du fer
– 50 % du calcium

De plus l’amidon est un assemblage de sucres qui lorsqu’il est digéré agit comme du sucre et a un index glycémique élevé. De ce fait il agit obligatoirement sur le diabète.

Et bien-sûr, le pain qu’il soit blanc ou pas, contient du gluten qui agit dans les intestins comme une colle.
L’environnement pollué perturbant nos flores intestinales et l’intoxication aux métaux lourds agissant sur les enzymes qui permettent sa digestion, nous y sommes de plus en plus intolérants.

Vous êtes sans doute parmi la grande majorité de français attachés à votre pain quotidien.
Il est intéressant de savoir que le gluten présente aussi un fort côté addictif. Tout comme la caséine, protéine des produits laitiers et les aliments à fort index glycémique. Plus d’informations dans cet article.

Les pains sans gluten ne montrent pas plus d’intérêt, ni même moins de méfaits. Ils sont riches en amidon, faibles en protéines, à teneur élevées en matières grasses et avec un index glycémique élevé.(6)

Prenant tout cela en compte le pain blanc, est non seulement un aliment dépourvu de toute nutrition significative, il est aussi un poison potentiel.

Qu’il y ait des toxines dans les aliments est une honte. Que nous soyons encouragés à nourrir nos enfants avec ce genre de produits est franchement terrifiant.

Tout ce que nous pouvons faire est de nous protéger ainsi que nos enfants à travers les choix que nous faisons individuellement.

Personnellement, mes choix alimentaires m’ont permis de me sortir de l’enfer.

N’y expédions pas nos enfants.

Références

1- http://www.additifs-alimentaires.net/E282.php
2- http://www.additifs-alimentaires.net/E472e.php
3- http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19916363 Consumption and health effects of trans fatty acids: a review.
4- http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/10/adjuvants-vaccinaux-rapport-ANM1.pdf
5- http://toxnet.nlm.nih.gov/cgi-bin/sis/search2/r?dbs+hsdb:@term+@rn+50-71-5 ALLOXAN
6- http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21769691 Chemical composition and starch digestibility of different gluten-free breads.

« L’amplification de la détoxication du mercure » Conférence du Dr Shade + résumé + newsletter


Votre adresse restera confidentielle et vous ne recevrez pas de spam.

Laisser un commentaire