Psychomicrobiologie : Candidose, troubles psychiatriques et fibromyalgie

Delhi Psychiatry Journal 2010; 13: (2) © Delhi Psychiatric Society
Malhotra S*, Nirmaljit Kaur*, Bhatia MS**, Kumar P*, Hans C*
*Department of Microbiology, Dr RML PGIMER and Hospital, New Delhi-110001.
** Department of Psychiatry, UCMS & GTB Hospital, Delhi-110095

Source : http://medind.nic.in/daa/t10/i2/daat10i2p345.pdf
Traduction : Gwénol Le Dref

Vous pouvez visionner la vidéo en lien avec cet article

Introduction

Chaque année, des millions de personnes souffrent de dépression causée par de multiples facteurs, y compris certaines infections comme la candidose et dans la plupart des cas, la cause reste inconnue car la médecine moderne connaît peu le système nerveux central.
Il est bien connu que la levure Candida Albicans peut pénétrer n’importe quelle zone y compris le système nerveux, c’est pourquoi il pourrait y avoir un lien entre la candidose et la dépression.

On a observé que les signes et les symptômes de l’infection à levures comprend l’éruption cutanée, la fatigue, les maux de tête, l’irritabilité, les douleurs intestinales, les troubles respiratoires, les problèmes urinaires, la vaginite et la dépression. Les autres symptômes comprennent des troubles digestifs, l’hypoglycémie, l’hyperactivité, la perte de mémoire, l’impuissance, les difficultés d’apprentissage, les problèmes menstruels, la tension prémenstruelle et les déficits d’attention. Comme cela est évident suite à la liste ci-dessus, de nombreux symptômes sont associés au système nerveux qui joue un rôle dans les maladies psychiatriques. Nous examinons donc ce sujet pour comprendre et mettre en évidence la corrélation entre l’infection aux levures et les troubles psychiatriques.

Terminologie


Dépression:

La dépression est un sentiment de tristesse et de découragement où le patient estime que la vie a perdu son éclat. La plupart des gens se remettent de ces temps sombres et continueront leur vie ensuite. Certaines conditions de tristesse peuvent nécessiter des changements de mode de vie
tels que la résolution d’un mariage boiteux, abandonner de mauvaises habitudes ou supprimer des facteurs oppressifs de sa vie. D’autres situations peuvent nécessiter le conseil d’un bon ami ou d’un prêtre ou quelqu’un à qui l’on peut faire confiance et discuter avec lui de nos problèmes. Cependant, parfois, les gens ne se remettent pas des revers de la vie ou ils dépriment pour des questions insignifiantes ou voire sans raison du tout.
Les sentiments de tristesse peuvent simplement les ralentir ou peuvent les affaiblir au point où ils
pleurent en permanence, ne peuvent pas fonctionner dans la vie ou même considérer le suicide. Ce sont les situations où un traitement psychiatrique d’urgence est requis.

Causes de la dépression :

Quand une personne reste déprimée malgré les efforts habituels pour traiter la dépression, une source physique de la dépression devrait être considérée. Cela est particulièrement vrai dans
le cas de la dépression handicapante ou les idées suicidaires.

Les causes physiologiques de la dépression sont très communes, comme les troubles endocriniens de l’hypothyroïdie.

Les causes physiques de la dépression comprennent :

les déficiences nutritionnelles, le manque d’exercice, l’hypothyroïdisme, l’hyperthyroïdie, la fibromyalgie, le candida (infection à levures), la mauvaise fonction surrénale, d’autres troubles hormonaux incluant la maladie de Cushing (production excessive d’hormones hypophysaires), la maladie d’addison (fonction surrénalienne faible), des niveaux élevés de l’hormone parathyroïdienne et de faibles taux d’hormones hypophysaires, l’hypoglycémie, les allergies alimentaires, les métaux lourds (comme le mercure, le plomb, l’aluminium, le cadmium et le thallium), la toxicité du sélénium, le syndrome prémenstruel et les troubles du sommeil.

Les causes infectieuses :

le SIDA, la grippe, la mononucléose, la syphilis (stade tardif), la tuberculose, le virus de l’hépatite et la pneumonie virale

Les causes de malformations médicales :

les problèmes cardiaques, la maladie pulmonaire, le diabète, la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde, la douleur chronique, l’inflammation chronique, le cancer, les tumeurs du cerveau, les blessures à la tête, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, l’AVC, l’épilepsie du lobe temporal, le lupus systémique érythémateux et maladie du foie.

Les causes liées aux drogues :

Les tranquillisants et les sédatifs, les antipsychotiques, les amphétamines, les antihistaminiques, les bêta-bloquants, les médicaments contre l’hypertension artérielle, les pilules contraceptives, les agents anti-inflammatoires, les corticostéroïdes, les agents hormonaux, la cimétidine, la cyclosérine (une antibiotique), l’indométhacine, la réserpine, la vinbiastine et la vincristine

La candidose :

Les infections à levures communément appelées la candidose sont causées par la levure Candida albicans qui prospère dans le gros intestin du corps humain.
Les infections à levures peuvent se manifester sur la peau, la bouche ou sur des sites systémiques. Cela affecte les personnes de tous âges et des deux sexes.

Facteurs prédisposants :

L’humidité environnementale soutient la croissance des champignons et c’est la raison pour laquelle la plupart des champignons existent sous forme saprophyte dans le sol.
Chaque fois que le système immunitaire du corps humain est compromis, les infections fongiques
se manifestent comme pathogène opportuniste.
La prévalence des infections fongiques a augmenté depuis 1980 depuis l’émergence du VIH qui cause le sida où le patient fait face à des champignons opportunistes lorsque le nombre de CD4 tombe en dessous de 500.
De toutes les mycoses fongiques identifiées, l’infection aux levures représente près de 70 à 80%
des infections.

Étapes de la candidose :

Aujourd’hui, il y a des millions de personnes aux États-Unis et d’autres pays qui ne se sentent pas bien et ne reçoivent pas de réponse quant à l’origine des troubles.
L’hypothèse d’une raison potentielle pourrait être celle de la prolifération de la candidose.

Alors que le corps humain a une flore normale abondante comprenant le candida, l’excès de candida donne naissance à tout type de problème physique sous forme de fatigue, d’envie de sucre, de prise de poids, baisse de la concentration, confusion, ballonnement, hypoglycémie, sensibilité aux odeurs à l’alcool, la migraine et la dépression.

La candidose se divise en 5 étapes :

Première étape :

– Au cours de la première étape de l’infection par le candida les muqueuses sont infectées, conduisant à des réactions allergiques avec divers types d’infections telles que les infections à streptocoques de la gorge, les bronchiolites, les pneumonies, l’amygdalite, la mononucléose, la sinusite, etc.

Deuxième étape :

– Cette étape se manifeste sous la forme de maux de tête ou de migraine, de douleurs articulaires, de fatigue, d’arthrite, d’infection des ongles, de douleurs musculaires, etc. En raison de la sur-production de certains métabolites chimiques produits par le candida.

Troisième étape :

– C’est le stade au cours duquel le patient développe des troubles comportementaux et psychiatriques. Cela inclut une diminution de la concentration, des sautes d’humeur, de la dépression, les pertes de mémoire et la confusion. À ce stade, le patient se sent hors de contrôle. Les patients peuvent s’enfoncer dans une dépression sévère entraînant des pensées suicidaires, des peurs irrationnelles, des attaques de panique, des phobies, de l’épilepsie et de la violence incontrôlée.

Quatrième étape :

– Alors que le candida continue de croître et de détruire les cellules du corps, le système d’organes dans le corps commence à réagir négativement et tend vers l’arrêt global de fonctionnement. Par exemple lorsque les infections à candida affectent le système digestif, le patient peut perdre l’appétit et l’absorption des nutriments par les intestins est compromis. On a également supposé qu’il peut
affecter le système cardiovasculaire et conduire à l’hypertension, à l’engourdissement des extrémités, aux ecchymoses et aux palpitations, etc.

Pendant la quatrième étape, le système endocrinien peut également être affecté avec le système musculo-squelettique et le système respiratoire.

Cinquième étape :

– Au cinquième et dernier stade, le candida se propagerait de façon systémique et s’avérerait fatal

Étiologies possibles


Rôle de l’acide tartrique dans l’autisme :

D’innombrables études dans le passé ont impliqué le rôle d’acides organiques anormaux produits par la flore intestinale en provoquant des maladies humaines, p.ex. Les erreurs innées de métabolisme
comme la phénylcétonurie, la tyrosinémie, la maladie du sirop d’érable, etc.

L’hypothèse selon laquelle elle joue un rôle dans les maladies psychiatriques comme l’autisme, la schizophrénie, la maladie d’Alzheimer et même la fibromyalgie.
Dans toutes ces conditions, les tests d’acides organiques urinaires ont montré des excrétions élevées de produits acides.
Le produits métabolique associé à l’infection à candida est l’acide tartrique. Ce composé
forme des dépôts lors du processus de brassage du vin et doit être supprimé. Le vin est de l’eau sucrée fermentée par des levures saccharomyces cerevisiae pour donner de l’alcool et d’autres produits de levure. Les humains ne produisent pas ce produit chimique.

L’effet des agents antifongiques sur l’acide tartrique :

Il existe de nombreux cas cliniques où les symptômes psychiatriques chez les patients ont été
contrôlés par un traitement antifongique.

Par exemple, un patient de deux ans qui était évalué pour l’autisme et dont les urines ont été testées positives pour les acides organiques. L’enfant avait été traité plusieurs fois avec des antibiotiques pour des otites et avait développé un muguet.
Le comportement de l’enfant était très affecté et il est devenu hyperactif, souffrant d’insomnie, il a perdu la parole et le contact avec ses parents.

Puisque les acides organiques de l’enfant, y compris l’acide tartrique, étaient en augmentation dans l’urine, le diagnostic différentiel d’une infection à levure a été gardée à l’esprit et un traitement à la Nystatine a été commencé. Le comportement de l’enfant s’est amélioré en une semaine et le taux d’acides organiques a diminué dans les urines bien qu’il ait fallu plus de 60 jours pour que le taux d’acide tartrique revienne à la normale.

Après 68 jours de traitement, la mère de l’enfant a commencé à manquer de Nystatine et a commencé à ne donner qu’une demi-dose. Pendant ce temps, l’acide tartrique à augmenté. Quand la prescription de Nystatine a été renouvelée et la dose complète donnée, l’acide tartrique a diminué. Ainsi, cela a prouvé que la Nystatine entraîne une réduction marquée de l’acide tartrique urinaire. L’autre constat important était que même après deux mois de Nystatine, les anomalies biochimiques peuvent réapparaître en peu de temps après l’arrêt du médicament antifongique. Même après six mois de traitement antifongique, il existe souvent un «rebond» biochimique et une perte des améliorations après l’arrêt des antifongiques.

Ce rebond se produit également après d’autres médicaments antifongiques.

Plusieurs explications sont possibles pour ce phénomène :

L’une des raisons pourrait être un ou plusieurs défauts du système immunitaire tel que la déficience en lgA ou lgG ou des maladies immunodéficitaires sévères qui se trouvent chez la plupart des enfants avec autisme ; la levure, qui est partout dans notre environnement, y compris sur les aliments que nous mangeons, repeuple le tractus intestinal très rapidement et ces levures étant très résistantes, on ne peut pas complètement les éliminer même après six mois de thérapie antifongique.

Une autre théorie proposée est que la levure peut génétiquement transformer certaines des cellules du tractus intestinal et donc certaines cellules humaines contiennent de l’ADN de levure en raison de la transformation.

Ces cellules humaines génétiquement transformées produisent à la fois des éléments de la levure et de l’humain et sont sensibles aux antifongiques mais ne sont pas tuées ; ces cellules produisent des levures chaque fois qu’il n’y a plus d’antifongiques.

De plus, des levures peuvent être intégrées dans les creux de l’intestin ou dans les couches profondes de la muqueuse où elles sont relativement protégées des médicaments. Malgré leur petit nombre, elles repeuplent l’intestin après l’arrêt des antifongiques. L’explication la plus logique donnée par l’immunologie.

En plus de l’inventaire de ses propres cellules que doit faire le système immunitaire, il semble de plus en plus probable que le système immunitaire fasse également un inventaire des bactéries et des levures présentes dans le tract intestinal peu après la naissance. Cet inventaire est réalisé par un groupe de cellules appelé CD5 + B- ces cellules, figurent parmi les premières cellules immunologiques qui apparaissent dans l’embryon en développement et semblent jouer un rôle dans la tolérance aux micro-organismes intestinaux postnatals. Ces cellules peuvent jouer un rôle dans la régulation de la sécrétion d’lgA, la classe d’anticorps qui est sécrétée dans le tractus intestinal et qui peut choisir quels micro-organismes sont tolérés dans le tractus intestinal.

En outre, l’éradication de la flore normale, surtout lorsque des antibiotiques sont administrés de façon répétitive pendant la petite enfance peut provoquer un rejet de la part des CD5 + des organismes normaux plus tard. Toutes les cellules qui sont sur ce premier inventaire peuvent bénéficier d’une tolérance immunitaire et ne seront pas attaquées plus tard par le système immunitaire.

L’utilisation d’antibiotiques dans l’enfance ou l’infection à levures de la mère pendant la grossesse peut entraîner une tolérance immunitaire ultérieure à la levure.

Réponse des enfants atteints d’autisme aux antifongiques :

Les améliorations communément citées par les parents d’enfants autistes traités avec la thérapie antifongique comprennent : une hyperactivité réduite, plus de contact visuel, une vocalisation accrue (plus de mots et plus d’utilisation), de meilleurs rythmes de sommeil, meilleure concentration, jeu imaginatif accru, réduction des comportements stéréotypés (tels que les objets de filature), et une meilleure performance académique.

Plus de 1000 enfants atteints d’autisme ont été traités avec une grande variété d’agents antifongiques comme Nystatin, Lamisil, Sporanox, Nizoral, Diflucan, l’acide caprylique, l’extrait de pépins de pamplemousse et l’ail, avec une bonne réponse clinique dans peut-être 80-90%.

Un sondage auprès des parents d’enfants autistes par Rimland rapporte que la thérapie antifongique est classée, la plus efficace (par une large marge) de toutes les thérapies utilisées pour la réduction des symptômes autistiques.

Base moléculaire de la toxicité de l’acide tartrique dans l’autisme :

Les patients souffrant d’autisme excrètent généralement de l’acide tartrique dans l’urine et on a observé que nombre de ces patients souffrent d’hypotonie.

La biopsie de muscle des patients autistes avec hypotonie a révélé des caractéristiques structurelles normales à l’exception d’une «granularité» inexpliquée par microscopie à électrons.
Electromyographie, EEG, balayage du cerveau, et des vitesses de conduction nerveuse ont été trouvées normales.

La littérature indique que l’acide tartrique est une substance hautement toxique. Seulement 12 g peuvent causer la mort, de 12 heures à 9 jours après l’ingestion.
Les symptômes gastro-intestinaux peuvent être marqués (vomissements violents et diarrhées, douleurs abdominales, soif) suivi de collapsus cardiovasculaire et/ou d’une insuffisance rénale aiguë.

Ce composé endommage en particulier les muscles et le rein et peut même causer des décès par néphropathie (dommages aux reins).

Une étude coréenne a révélé qu’un patient atteint d’autisme avait une valeur de 6000 mmol/mol de créatinine, environ 600 fois la valeur normale médiane.
En supposant que la levure dans l’intestin de l’enfant produisaient de l’acide tartrique à un taux constant, l’enfant était exposé à 4,5 grammes par jour d’acide tartrique (plus d’un tiers de la dose létale déclarée d’acide tartrique!) L’enfant a reçu un traitement antifongique pendant 6 semaines et sa valeur de créatinine est retourné à la normale dans quelques semaines.

Mécanisme de toxicité de l’acide tartrique :

L’acide tartrique est un analogue (un parent chimique proche) de l’acide malique. L’acide malique est un intermédiaire clé du cycle de Krebs, un processus biochimique utilisé pour l’extraction de la majeure partie de l’énergie provenant de nos aliments.
On peut supposer que l’acide tartrique est toxique parce qu’il inhibe la production biochimique du composé normal, l’acide malique. L’acide tartrique est connu comme inhibiteur de l’enzyme fumarate de Krebs qui produit de l’acide malique à partir de l’acide fumarique.

Rôle des suppléments d’acide malique dans la fibromyalgie :

Fait intéressant, on a constaté que l’acide tartrique et/ou d’autres sous-produits de la levure sont également élevés dans les prélèvements d’urines d’adultes atteints de fibromyalgie, une maladie handicapante associée à des douleurs musculaires et articulaires, de la dépression, le brouillard mental et la fatigue chronique.

Un grand pourcentage de patients atteints de fibromyalgie répond favorablement au traitement avec l’acide malique présent dans les suppléments alimentaires tels que Fibrocare et Supermalic. Ceci est dû au fait que les suppléments d’acide malique peuvent surmonter les effets toxiques de l’acide tartrique.

Le médicament antifongique Nystatine tue la levure et les taux d’acide tartrique diminuent. 50 % des patients fibromyalgiques souffrent d’hypoglycémie même si leur alimentation est pourvue en sucre parfois même en excès.

L’une des raisons de l’hypoglycémie peut être due à l’inhibition du cycle de Krebs par l’acide tartrique. Le cycle de Krebs est le principal fournisseur de matières premières tels que l’acide malique qui peut être converti en sucre sangui par le processus appelé gluconéogenèse lorsque le corps consomme du glucose comme carburant.

Si l’acide malique ne peut être produit, le corps ne peut produire de glucose, qui est le principal carburant pour le cerveau. La personne souffrant d’hypoglycémie est faible et sa pensée est brumeuse parce qu’il n’y a pas assez de carburant pour leur cerveau. Bien sûr, la consommation de sucre peut soulager sur le court terme mais cela stimule également la levure, et dans un court laps de temps, les symptômes sont encore pires.

Rôle de l’arabinose dans l’autisme, la maladie d’Alzheimer et la schizophrénie :

L’arabinose est un sucre à cinq atomes de carbone avec une fonction aldéhyde appelée aldose, qui est fréquemment élevé dans l’autisme. Chez certains enfants avec autisme, les concentrations d’arabinose peuvent dépasser 50 fois la limite supérieure de la normale.

Le rôle biochimique exact de l’arabinose est inconnu, mais l’arabitol est un alcool des levures qui a été utilisé comme indicateur biochimique d’une candidose invasive. Aucune étude n’a trouvé de taux d’arabitol élevé dans les échantillons d’urine testés et l’arabinose n’a pas été trouvé dans les milieux de culture des isolats multiples de candida albicans isolés à partir d’échantillons de selles d’enfants autistes.

On suppose que l’arabitol produit par la levure dans le tractus intestinal est absorbé dans la circulation sanguine puis converti en arabinose par le foie. L’hypoglycémie survient dans les erreurs innées de métabolisme du fructose dans lequel le fructose inhibe la gluconéogenèse et il est possible que les enfants avec autisme peuvent avoir des déficiences en une ou plusieurs enzymes impliquées dans le métabolisme des pentoses. Des taux élevés d’arabinose lié aux protéines ont été trouvé dans les glycoprotéines sériques de schizophrènes et d’enfants atteints de troubles du comportement et l’altération de la fonction protéique par l’arabinose est un autre mécanisme par lequel l’arabinose pourrait avoir un effet sur les processus biochimiques.

On a trouvé des taux élevés d’arabinose dans les urines des femmes souffrant de vulvovaginite due au candida ; la restriction du sucre alimentaire a entraîné une réduction dramatique de l’incidence et de la gravité de la vulvovaginite. Ainsi, l’un des mécanismes de l’action des antifongiques dans l’autisme pourrait être de réduire la concentration d’un glucide anormalement produit par la levure qui ne peut être toléré par l’enfant ayant un métabolisme des pentoses défectueux.

Les tests de tolérance à l’arabinose devraient être capables de déterminer rapidement si ces défauts biochimiques sont présents chez les enfants atteints d’autisme.

Base moléculaire de la toxicité des pentosidines dans l’autisme et la maladies d’Alzheimer :

La modification des protéines provoquée par la formation de pentosidine est associé à la réticulation, diminue la solubilité des protéines et entraîne une résistance accrue à la protéase.
Les structures pathologiques caractéristiques associées à la maladie d’Alzheimer contiennent des modifications typiques de la formation de pentosidine.

Plus précisément, des anticorps contre la pentosidine, étiquetée immunocytochimiquement, plaques neurofibrillaires et séniles dans les tissus cérébraux des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

En revanche, peu ou pas de coloration avec les anticorps anti-pentosidine sont observés dans les neurones en apparence sains du même cerveau. La modification de la structure protéique et de sa fonction causée par l’arabinose pourrait expliquer les effets biochimiques et propriétés insolubles des lésions de la maladie d’Alzheimer par la formation de réticulants protéiques.

Comme le processus de formation de la pentosidine est une oxydation, l’utilisation d’antioxydants ainsi que la thérapie antifongique semble être une thérapie prometteuse contre la maladie d’Alzheimer. Le glutathion a été rapporté inhiber la formation de pentosidine.

Les compléments de biotine, de vitamine pyridoxal (B-6) et l’acide lipoïque pourraient également être bénéfiques en raison de déficiences fonctionnelles dues à la formation de pentosidine.
Il n’est pas surprenant, que les enchevêtrements neurofibrillaires trouvés dans le cerveau des victimes d’Alzheimer aient également été signalés dans le cerveau autopsié d’un autiste.

Il a été signalé que les infections urinaires fréquentes et les fortes quantités de complexes immuns circulants sont associés à une maladie d’Alzheimer plus sévère. L’utilisation d’antibiotiques pour traiter les infections urinaires conduirait, bien-sûr, à une prolifération de levure dans le tube digestif.

Conclusion

Les éléments produits par les micro-organismes gastro-intestinaux y compris la levure qui a été largement ignorée dans le passé, semble jouer un rôle majeur dans le métabolisme, le développement, le vieillissement et la maladie chez l’être humain.

L’élévation des métabolites produits par la levure tels que l’acide tartrique ou l’arabinose se trouve dans ces mêmes désordres et sont encore plus courants chez les personnes avec autisme, les malades d’Alzheimer, de lupus érythémateux disséminé, de fibromyalgie, d’hyperactivité, de déficit d’attention, de syndrome de fatigue chronique.

L’arabinose peut interférer avec la gluconéogenèse et peut également, grâce à la formation de pentosidine modifier considérablement la structure des protéines, le transport, la solubilité et l’activité enzymatique ainsi que déclencher des réactions auto-immunes envers les protéines modifiées.
La découverte de pentosidine dans les enchevêtrements neurofibrillaires du cerveau d’Alzheimer et son absence des zones normales du cerveau, peuvent indiquer un rôle direct d’un sous-produit de levure en accélérant le processus normal de vieillissement.

L’acide tartrique produit par la prolifération de levure a un effet toxique direct sur les muscles et est un inhibiteur d’une enzyme clé du cycle de Krebs qui fournit les matières premières pour la gluconéogenèse et offre une explication pour de nombreux symptômes de la fibromyalgie.

Ainsi, les troubles psychiatriques nécessitent non seulement un traitement antipsychotique mais aussi un traitement antifongique afin de traiter la cause organique derrière de telles maladies.

« L’amplification de la détoxication du mercure » Conférence du Dr Shade + résumé + newsletter


Votre adresse restera confidentielle et vous ne recevrez pas de spam.